1) Comment trouver un titre original ?

2) Pour trouver un titre, il faut en écrire 10.

3) 10 titres de perdus, un de retrouvé.

4) Incroyable, le 10ème titre sera exceptionnel !

5) Le titre vient en titrant.

6) La liste de mes titres.

7) Dix titres valent mieux qu’un titrera.

8) Plus d’idées.

9) Non mais vraiment.

10)

trouver un titre

Publicités

J’ai rêvé que je perdais mes dents.

La nuit dernière, j’ai rêvé que je perdais 2 dents. Je n’ai pas eu mal, cela me faisait même presque du bien. Je n’étais pas si inquiète que cela, j’ai d’ailleurs soigneusement rangé mes dents dans mon étui à lunettes.

dent

 

À mon réveil, j’ai voulu chercher sur internet la signification de ce type de rêve. J’avais entendu dire que ça avait rapport avec la mort…

Mais en fait c’est beaucoup plus compliqué que cela, tout dépend du type de dents que l’on perd : canine, incisive, molaire ? Moi c’était 2 molaires. J’ai d’ailleurs trouvé sur reve-interprete.com :

 

molaires

 

Je suis assez d’accord puisque je sors d’une semaine de partiels et que je dois me renseigner sur quelques sujets pour les 2 stages que je commence la semaine prochaine…

Mais après j’ai voulu aller plus loin en allant sur le site de référence : Doctissimo

 

dents-douleur

(…)

Bon j’y crois pas trop. Je pense que la signification est bien plus simple que ça. En fait, j’ai regardé cette semaine le spectacle de Nora Hamzawi au Casino de Paris. Et là je suppose que vous voyez tout de suite où je veux en venir… Bon j’explique au cas où. En fait, elle a fait un sketch dans lequel elle explique qu’elle rêve souvent de perdre ses dents. Du coup, moi je me suis fait cette réflexion :

 

Oh c’est fou j’ai jamais rêvé que je perdais mes dents. Quelle sensation ça doit faire ?

 

Et mon cerveau m’a écouté.

Tiens c’est fou, j’ai jamais rêvé que j’allais aux Caraïbes…

 

caraibes

Mon premier roman : chapitre 1

livre

Chapitre 1

Il était une fois une jeune auteure qui publia son premier roman. Ce roman fut devenu rapidement un best-seller. Le roman avait la particularité d’être très court puisqu’il ne comportait qu’un seul chapitre de quelques lignes seulement. De plus, la fin était assez énigmatique puisque le roman se finissait par le mot « foutaise ».

Histoire d’explications.

La troisième planète du système solaire effectuait un mouvement autour d’un axe fixe passant par son centre de masse. Moi, habitante de cette planète, je voyais, à l’Est, une étoile naine située sur le plan médian de la Galaxie, formée d’une masse quasi-sphérique de gaz incandescent libérant de l’énergie dans le milieu interplanétaire.

J’avais devant moi une préparation contenant un liquide incolore, inodore et sans saveur à l’état pur, formé par combinaison d’hydrogène et d’oxygène qu’on avait fait bouillir et dans lequel on avait fait passer les principes actifs d’une substance pulvérulente obtenue après augmentation de l’énergie cinétique de molécules de fèves de caféier.

J’avais alors manifesté mon activité volontaire afin de faire passer cette préparation liquide buvable dans la cavité située à la partie inférieure de ma tête, délimitée à l’extérieur et à l’avant par mes lèvres, à l’intérieur par ma langue en bas, mon palais en haut, mon gosier à l’arrière.

Bref, ce matin j’ai bu du café.

café

Je fais une pause bloguesque afin de pouvoir me consacrer à d’autres projets. Pendant ce temps, je reposte les articles que j’estime les mieux réussis. Je reste bien sûr disponible pour répondre aux commentaires, aux messages sur Twitter et aux mails. ❤

Besoin de prendre l’air.

Il y a quelques semaines, j’étais très fatiguée, tendue, irritable et puis j’ai commencé à avoir des tremblements. C’est ce dernier symptôme qui m’a fait dire qu’il y avait un truc qui clochait. C’était sûr, c’était les prémices d’une maladie neurodégénérative hyper grave. Du coup, j’ai commencé à stresser.

Stress => Tremblements => Hypocondrie

Un mardi matin, je me suis décidée à aller consulter un médecin. Bien sûr, je ne pouvais pas lui dire mon auto-diagnostic car il ne m’aurait pas cru, la maladie étant encore à un stade extrêmement précoce et les symptômes encore discrets. J’ai donc simplement dit que j’étais stressée, surmenée.

Trêve de plaisanteries, maintenant, ça va mieux. J’ai pris le temps de prendre mon temps, d’aller marcher, me balader, prendre l’air. J’avais songé à arrêter momentanément mon blog, le temps de reprendre de l’énergie. Mais, c’est plus fort que moi, au cours de mes balades, je n’ai pas pu me retenir de rechercher l’absurde, le décalé. Alors j’ai pris des photos, rien que pour vous les montrer…

 

pelouse interdite chute d'arbres
J’peux pas m’empêcher d’imaginer des arbres qui tombent du ciel…

 

 

Les mystères des pistes cyclables…

 

Bisous !

 

Comment « Google » perçoit-il mon blog ?

Comment définir mon blog ? Comment le présenter aux autres ? Ce n’est pas vraiment un blog littéraire, ni un blog d’humeur, ni encore un blog BD. Bref, je me cherche et je me recherche.

Je ne veux pas qu'on me mette dans une case
Clin d’œil à La Bande Pas Dessinée de Navo

Ce n’est pas si grave d’être un OVNI bloguesque mais j’aimerais que ceux qui seraient susceptibles d’être intéressés par mon blog puissent le trouver. Actuellement, ceux qui arrivent sur mon blog par un moteur de recherche arrivent par hasard…

termes de recherche

 

Moi même, parfois je cherche des blogs qui me ressemblent et je ne sais pas quoi taper dans la barre de recherche. Et vous, avez-vous des idées pour améliorer mon référencement ?